Plus de petits commerces dans le 3ème arrondissement

La lutte contre la mono-activité commerciale change progressivement l’aspect du quartier.

Réduire le nombre de grossistes au profit des petits commerces de proximité. Tel est l’objectif que s’est fixé la mairie de Paris dans le cadre de l’opération Vital’Quartier, mission confiée en 2007 à la Société d’économie mixte d’aménagement de l’Est parisien (Semaest). Onze secteurs touchés par la mono-activité et/ou la vacance commerciale sont concernés par cette action.

Dans le 3ème, les efforts se concentrent sur le secteur Beaubourg-Temple, à l’ouest de l’arrondissement. Avec des résultats significatifs : en moyenne les grossistes, principalement dans le textile, ont reculé de -3,7% par an an sur la période 2007-2010, tandis que les commerces alimentaires, eux, ont progressé de 7,3 % annuellement. Une soixantaine de locaux ont été réattribués à des commerces de bouche et de proximité.

source: LaVieImmo.com

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.