Brexit et mouvements d’entreprises, Paris en bonne place

Les entreprises du Royaume Uni s’activent à transférer capitaux et emplois au sein des différents pays de l’Union Européenne. L’accélération de ces transferts d’entreprises est constatée par bon nombre de spécialistes (une multiplication par deux entre 2017 et 2018).

Finance, audiovisuel et secteur pharmaceutique sont les secteurs les plus intéressés.

Trois capitales européennes se détachent du lot :Dublin, suivie par Luxembourg et enfin Paris qui demeure une destination de choix pour le secteur de la finance : 43 % des projets proviennent de sociétés de gestion d’actifs et de courtage ou des fintechs.

Les entreprises intéressées sont, le plus souvent, implantées depuis longtemps et peuvent doncaccueillir d’éventuels rapatriés du Royaume-Uni. Les prises à bail sont donc pour l’instant encore modestes mais le Brexit dur risque de faire évoluer les choses.

A noter, de surcroît, que le parc locatif du marché francilien est bien plus vaste que celui des autres places européennes d’autant que La Défense pourrait constituer une excellente solution complémentaire. En effet, La Défense va profiter de la commercialisation de grands ensembles hauts de gamme. Le quartier d’affaires accueille déjà grandes entreprises et institutions financières ce qui constitue un atout.

Une affaire à suivre.

Source Agorabiz

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.